Présentation du Salon

MaroCarne & Milk est le premier salon en Afrique du Nord qui rassemble tous les acteurs des secteurs viandes rouges et lait.

Le salon expose les différents axes des filières de l’amont vers l’aval. Le bétail, les équipements ainsi que les services se partagent cette plateforme dédiée aux professionnels.

Issu de l’ancien salon MaroCarne, le MaroCarne & Milk est organisé par la Fédération Interprofessionnelle des Viandes Rouges (FIVIAR) et la Fédération Interprofessionnelle Marocaine du Lait (Fimalait), en collaboration avec le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche Maritime. Il est le seul évènement professionnel dans son domaine, porté par deux fédérations interprofessionnelles, ce qui le démarque par une compétence et notoriété sans précédent.


MaroCarne & Milk c’est :

Présenter les technologies et les innovations:

Le MaroCarne & Milk est le seul événement orienté vers les besoins des industries de la viande et du lait. Il permet aux acteurs de s’informer sur les technologies en matière d’élevage et de production de viandes rouges et du lait.

Mettre en contact les investisseurs et leurs futurs partenaires d’affaires:

Grâce aux engagements des professionnels et du Gouvernement marocain, les marchés des viandes et du lait sont en plein essor.

Du côté des viandes, l’Etat investira jusqu’en 2020, 1,45 milliards de dirhams (150 millions d’euros), les investissements privés attendus s’élèvent à 3,55 milliards de dirhams (330 millions d’euros). Le secteur devrait réaliser un chiffre d’affaires de 35 milliards de dirhams (3,3 milliards d’euros), soit une augmentation de 40%.

Les efforts substantiels concédés par l’Etat et les professionnels contribuent au développement du secteur laitier. L’investissement global prévu pour la filière jusqu’en 2020 est de 6,6 milliards de dirhams (600 Millions d’euros). Le chiffre d’affaires escompté au niveau de l’amont est de 23 milliards de dirhams (2,3 milliards d’euros) et au niveau de l’aval il est de 15 milliards de dirhams (1,5 milliards d’euros) à l’horizon 2020.

Promouvoir une production de qualité :

La consommation marocaine des viandes rouges a augmenté, entre 2009 et 2013, pour passer de 11,7 kg/an/habitant à 14,2 kg/an/habitant. En 2020, la consommation devrait atteindre 17,3 kg/an/habitant. Aujourd’hui, le consommateur marocain devient de plus en plus exigent quant à la qualité et la diversité de l’offre de viande rouge. Conscients de l’évolution de ce besoin, Etat et professionnels investissent de dans des unités de production modernes pour la production d’une viande de qualité.

Pour le lait et ses produits, la consommation est passée de 55 Equivalents litres de lait par habitant et par an en 2009 à 72 en 2014. Cette progression reflète une demande de plus en plus accrue pour les produits dont la diversification est en nette évolution pour répondre à la demande du marché .Les efforts conjoints consentis par l’Etat et les professionnels ont pour objectif de renforcer la sécurité alimentaire nationale et l’amélioration des conditions d’accès du consommateur aux produits carnés et laitiers.

Honorer le progrès de l’amélioration génétique, des biotechnologies appliquées à ce domaine et les acquis de recherche :

Le Maroc a investi fortement dans l’amélioration génétique pour l’augmentation de la productivité en termes de viandes et de lait. Les races à haut potentiel génétique et élevées dans les meilleures conditions servent pour satisfaire la demande du marché. Le MaroCarne & Milk prime les meilleurs animaux et les efforts des éleveurs.


Pont vers l’Afrique :

Le Maroc a signé plusieurs conventions de coopération dans les domaines agricole et agroalimentaire avec les pays africains. Le MaroCarne & Milk se positionne en tant que plateforme d’affaires et d’échange de savoir-faire, liant l’Europe et l’Afrique.

Pour cette édition, le MaroCarne & Milk met en place un programme d’accueil des délégations africaines. En tant qu’exposant, vous souhaitez bénéficier de notre programme B2B avec les acteurs africains ? Contactez Nous !

Pub Marocarn-Milk